mercredi , octobre 23 2019
arfr
Home / Lions de l'Atlas / Renard: «Le premier match sera le plus difficile»
Morocco's French coach Herve Renard stands during the national anthem prior to the friendly football match between Tunisia and Morocco at the Rades Olympic Stadium on Novembre 20, 2018 near Tunis. (Photo by FETHI BELAID / AFP)

Renard: «Le premier match sera le plus difficile»

A j-1 de la première rencontre de groupes devant opposer le Maroc à la Namibie C, le sélectionneur national, Hervé Renard, a tenu une conférence de presse au Stade Al-Salam du Caire.

Le technicien français s’est exprimé sur plusieurs sujets, notamment leur première sortie face aux Warriors namibiens.  Arrivés, on s’est mis en mode compétition. Chacun entre avec une motivation extrême. Le premier match est le plus difficile donc à nous de le rendre plus facile ».

En poste depuis 2016, Renard n’a pas manqué de commenter les rumeurs de son départ après la CAN: « J’ai vécu des choses très belles au Maroc et ce n’est pas terminé. Je sais qu’on attend beaucoup de moi, beaucoup de nous. Restons concentrés sur la compétition, et puis après… Je n’aurai rien à dire d’autre pendant la compétition. J’espère qu’on sera ensemble le plus longtemps possible »

Après avoir alimenté la polémique lors des derniers jours, suite à ses malentendus avec certains de ses coéquipiers, Abderrazak Hamed Allah a également été évoqué lors de ce point de presse: « Ce n’est jamais ce qu’on souhaite qu’il se passe. Mais il valait peut-être mieux que ça arrive avant la compétition. Chacun prend ses responsabilités: les joueurs sont concentrés sur l’objectif et le public attend énormément donc on reste sur notre chemin »

About Mehdi Bakkali

Check Also

Maroc-Gabon: Conférence de  presse d’après match

Ci-dessous en vidéo la conférence de  presse de Vahid Halilhodzič après la défaite face au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

id porta. consectetur luctus venenatis quis, Praesent elit. nunc