lundi , novembre 18 2019
arfr
Home / FRMF / Mondial 2026: La FRMF dénonce les nouveaux critères imposés par la FIFA

Mondial 2026: La FRMF dénonce les nouveaux critères imposés par la FIFA

Surpris par les changements ajoutés aux critères d’éligibilité pour l’organisation de la Coupe du Monde 2026, quelques heures seulement avant la date limite de remise des cahiers des charges, Fouzi Lekjaa a envoyé une lettre à Gianni Infantino.

Dans cette circulaire, divulguée par le site spécialisé InsideWorldFootball, le président de la FRMF n’a pas caché son désarroi et son inquiétude par rapport à ces changements, qui profiteront sans aucun doute à la candidature nord-américaine: [i] »le Maroc exprime ses inquiétudes concernant l’équité et la transparence de la procédure d’appel d’offres…Vous savez que cette information était de nature à affecter tout ou partie du contenu du cahier des charges élaboré par le FRMF[/i] », a regretté Lekjaa avant de poursuivre: « [i]A ma grande surprise, le système de notation ne nous a finalement été transmis que le 14 mars, 24 heures avant que le Maroc ne remette son dossier et 48 heures avant la date limite imposée par la FIFA »[/i]

Dans le nouveau système de notation de 0 à 5 de la FIFA, où 0 signifie « aucune exigence satisfaite / très faible » et 5 « exigences dépassées / excellentes », les candidats doivent atteindre un total de 2 « exigences minimales satisfaites / suffisantes » pour être approuvé avant le vote final le 13 juin à Moscou.

[i] »En effet, le système de notation ajoute plusieurs nouveaux critères techniques qui ne faisaient pas partie de la réglementation originale »,[/i] [i] »Ces éléments n’ont jamais été transmis à la FRMF lors de la préparation du cahier des charges. »explique [/i]Lekjaa.

Suite à ces changements de dernière minute, les candidats doivent obtenir au moins 2 pour les aspects individuels des stades, des équipes et des installations des arbitres, ainsi que pour l’hébergement et le transport. Sinon l’offre comprendra « une défaillance matérielle » et sera jugée « à haut risque ».

Insidefootball indique également que selon les nouvelles conditions, les villes hôtes doivent avoir une population minimum de 250 000 habitants, les aéroports mentionnés dans la candidature doivent avoir un trafic minimum de 60 millions de passagers par an et doivent être ralliés en l’espace de 90 minutes depuis les villes hôtes.

70% de la note globale d’un dossier sera basée sur l’évaluation technique alors que les critères commerciaux (couts et revenus) compteront pour 30% de la note.

About Webvision

Check Also

Lekjaa a posé ses conditions..

Le président de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), Fouzi Lekjaa s’est exprimé au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

luctus Praesent ut eget dapibus elementum leo.