mardi , juillet 16 2019
arfr
Home / CAN2019 / Maroc-Bénin: Les Écureuils ont battu les Lions..

Maroc-Bénin: Les Écureuils ont battu les Lions..

Les Écureuils du Bénin ont créé la surprise des huitièmes de finale de la CAN Égypte 2019 en éliminant le Maroc grand favori, pas seulement de cette rencontre mais du tournoi vu la qualité de ses joueurs et la grande expérience de son coach Hervé Renard.

Les Écureuils ont battu les Lions..

Un titre qui porte à croire à une fable de Jean de La Fontaine sauf que ça n’a rien d’une fable ni d’une fiction mais plutôt une réalité amère pour les supporters marocains.

Pourtant toutes les conditions étaient réunies pour dessiner une victoire des coéquipiers de Ziyech. Ce dernier avait même la balle de match sur un penalty gagné par Hakimi à la dernière minute du match mais son tir échoua malheureusement sur le poteau des cages béninoises. D’ailleurs nul ne peut nier que la chance avait son mot à dire ce jour-là et qu’elle était visiblement du côté des Écureuils notamment en menant au score avec un but contre le cours du jeu (Adilehou, 53e) et il aura fallu attendre un effort individuel du grand leader Boussoufa auteur d’un pressing gagnant et une passe décisive qui permettra à En-Nesyri de remettre les pendules à l’heure (1-1, 75e).
La malchance de Ziyech n’a épargné ni Boufal ni En-Nesyri qui ont également raté leur tirs lors de la séance des tirs au but offrant ainsi une qualification historique aux protégés de Michel Dussuyer.

David contre Goliath..

Finalement, on ne peut que féliciter les Béninois pour la volonté et la rigueur qu’ils ont montré même en jouant à dix contre onze tout le long des prolongations et si on ne compte pas la chance qu’ils ont eu sur le penalty de Ziyech le titre adéquat de ce duel serait David contre Goliath.

About Mustapha Bouchghel

Check Also

Michel Dussuyer : l’appétit vient en mangeant

Michel Dussuyer est entré dans l’histoire du football Béninois et surtout des Écureuils en leur …

5 comments

  1. quand j ‘enntends Renard dire il faut pas tenir compte des matchs amicaux je me dis de qui il se moque-t-il ?
    les matchs amicaux sont là pour donner des signaux et non pour faire de la figuration apparement mr Renard n a tirer aucune leçon de la catastrophe nommée ZIYECH…. en tout il a été nul durant 6 match renard a oublié que ce match contre le Benin était pas un match amical ou de poule etc bref très mauvais coaching…
    Mr Renard vous avez certes des qualités mais vous êtes trop fiere et tétue pour admettre vos erreurs donc désolé il vaut mieux que vous ayez voir ailleurs car on a de bons joueurs mais vous faite d_u favoritisme avec votre chouchou belhanda et n aimez pas entendre que votre choix de ziyech est mauvais !!! alors bye bye et merci

  2. Salam la défaite pour moi est du au manque de réalisme dans les 30 derniers mètres, un peu d’ égoisme sur certaines actions et enfin l’excès de confiance car on a eu la possession et en 120 minutes le ballon n’a franchi qu’une seule fois la ligne de but hors notre niveau technique aurait du nous permettre marquer et nous mettre à l’abri avant les 90 minutes. grand dommage pour les lions de l’atlas
    dima MAROC

  3. Comme tous les Algériens, j’aimerais que l’un des pays Maghrébins arrive à cette finale de la CAN 2019, l’Algérie, le Maroc ou la Tunisie. Toutefois, la Tunisie, est à deux pas de l’élimination, elle avait fait une mauvaise figure au premier tour. Espérons qu’elle battra le Ghana et l’Algérie gagnera contre la Guinée Conakry.

    Quant au Maroc dont j’étais plus que certain qu’il arriverait à la finale, du fait qu’il était l’un des plus favoris. Je suis très déçu de son élimination de cette CAN 2019 ! Aucune excuse n’est à retenir ou tenter de justifier l’injustifiable.

    Le plus étonnant, l’équipe du Maroc a été éliminée par quelle équipe ? Par une des équipes les plus faible du continent Africain, du fait, qu’elle n’avait obtenu que trois (03) points au premier tour et ce, contrairement à celle du Maroc qui avait obtenu neuf (09) points en battant toutes les équipes au premier, la Côte-d’Ivoire y compris, elle est passée sous le rouleau compresseur du Maroc

    A ce titre, des questions s’imposent d’elles-mêmes. Entre autres, comment une équipe composée de joueurs talentueux buteurs dans leurs équipes et évoluant dans les plus grands championnats d’Europe soit éliminée de cette manière ? Comment se fait-il qu’une équipe nationale qui était l’une des plus favorite pour être championne d’Afrique en 2019 et composée de grands joueurs soit éliminée de la manière la plus bête, alors qu’elle possède en son sein des joueurs comme :

    • El KAJOUI Mounir, CD Espagne
    • SAISS Ghanem Romain, Wolverhampton Angleterre
    • YUNIS Abdelghani, Stade de Reims France
    • HAKIMI Ashraf, Borussia Dortmund Allemagne
    • AIT BENASSER Youssef, Saint Etienne France
    • BOURABIA Mehdi, Sassuolo Italie
    • BELHANDA Younes, Galatasaray Turquie
    • FAJR Fayçal, Caen France
    • ZIYACH Hakim, Ajax Amsterdam Pays Bas
    • MAZRAOUI Noussair, Ajax Amsterdam Pays Bas
    • EN–NESYRI Youssef, CD Leganes Espagne
    • BOUFAL Sofiane, Celta Espagne
    • DIRAR Nabil, Fenerbahçe Turquie
    • HARIT Amine, Schalk 04 Allemagne
    • IDRISSI Oussama, AZ Alkmaar Pays Bas

    Ce qui est étonnant et inacceptable, comment se fait que seuls trois (03) joueurs du championnat national Marocain ont été choisis ? Un des meilleurs championnats arabe et africain et on ne sélectionne que trois (03) joueurs ? TAGNAOUTI Ahmed Réda du WAC, M’HAMEDI Abdelali du RSB et BAADI Abdelrim de HUSA ? Il reste à savoir, s’ils ont participé au premier tour ou pas. J’ai vu tous les matchs du Maroc mais, je ne me rappelle pas !

  4. Ne pensez-vous pas qu’il y a une grande part de responsabilité d’Hervé Renard dans le choix des joueurs pour la rencontre d’aujourd’hui ? Pourquoi il n’avait procédé au remplacement des joueurs à temps ? Pourquoi, n’avait-il pas pratiqué la méthode de BLEMADI, le Coach Algérien en procédant à un changement radical de l’équipe pour reposer les autres ?

    Aussi, ne pensez-vous pas que les joueurs Marocains, ont peut-être, sous-estimés l’équipe du Bénin ? Ne pensez-vous pas que les joueurs Marocains n’étaient pas préparés psychologiquement car, on n’avait l’impression qu’ils jouaient au ballon certes, mais ils avaient aussi, l’air d’être tourmenté par un souci qu’ils le dissimulaient tout en jouant (???) !!!! Ne pensez-vous pas, qu’ils cachaient mal leur mécontentement pour quelque chose et ce, pour ne pas dire une mise entente souterraine avec leur coach ?

    De plus, ne pensez-vous pas qu’il y avait une absence totale de stratégie ou de tactique du jeu ? Qui a choisi Hakim Ziyech à tirer le penalty ? Était-il préparé pour ce genre d’imprévu ? Une équipe composée de joueurs talentueux comme celle du Maroc, se fait éliminer par une équipe qui, sûrement n’a pas joué à un football propre, néanmoins, je pense que la faute des joueurs Marocains qui étaient faibles, désemparés, troublés et désorientés (???). Il doit y avoir des problèmes au sein de l’équipe !

    En effet, cela me rappelle une certaine CAN de 2017 en Tunisie où, l’équipe nationale de football de mon pays l’Algérie, avait pris la porte bien qu’elle était composée de grands joueurs, évoluant au sein de grands clubs Européens au même titre que la majorité des joueurs de l’équipe du Maroc d’aujourd’hui, seulement, il y avait énormément de problèmes entre staff et joueurs d’un côté, et joueurs entre eux de l’autre, un clanisme qui se cachait mal et qui l’avait tout de même, ravagé et ce, comme le Maroc aujourd’hui qui, pour moi est victime, d’un clanisme qui ne dit pas son nom mais aussi, d’ingérence dans le choix des joueurs et enfin, dans la composition de l’équipe à aligner. Non ? Je me trompe ?

  5. Le Maroc va devoir vite tirer les leçons de cette CAN 2019. Les individualités offensives, qui ont en plus déçu à l’image de Hakim Ziyech, ne font pas tout. Après avoir échoué, à aller au second tour de la coupe du monde qui s’est déroulée en Russie, malgré la composante humaine de ses joueurs, le Maroc a pris une sévère claque dans cette CAN 2019. Et va devoir redresser la tête pour tenter de sauver sa qualification pour le Mondial du Qatar en 2022 et ce, en l’abordant bien.

    En fait, les déboires de notre équipe nationale avaient commencé depuis le départ du coach franco- Bosniaque Vahid Halilhodzic. Depuis, notre équipe nationale n’a fait que régresser, et les passages éclairs de Christian Gourcuff à la tête du staff technique de l’EN fin mars 2016 Rajevac, de Georges Leekens, Lucas Alcaraz et Rabah Madjer n’avaient fait qu’empirer les choses.

    Il était clair que les chances de participation pour la Coupe du monde en Russie étaient largement compromises après les deux premiers matchs contre le Cameroun et le Nigeria, en l’occurrence, mais l’essentiel était de mettre en place une équipe avec un staff technique capable de faire mal lors de cette CAN 2019 et de bien entamer les prochaines qualifications pour la Coupe du monde au Qatar, comme c’est le cas aujourd’hui avec me Coach Djamel BELMADI

    Débarrassez-vous d’Hervé Renard et de certains joueurs et vous verrez le succès ! One, two, three, viva le Maghreb Uni !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dapibus eleifend ut felis id Nullam at dolor vel, id,