mercredi , octobre 23 2019
arfr
Home / CAN2019 / Maroc-Afrique du Sud: Boussoufa crucifie les Bafana Bafana..

Maroc-Afrique du Sud: Boussoufa crucifie les Bafana Bafana..

 

Le Maroc a confirmé sa suprématie dans la phase des poules de la CAN Egypte 2019 en assurant le leadership du groupe D avec un parcours sans faute et sans but encaissé.

Le neuvième point au compteur des Lions de l’Atlas a été obtenu grâce à un but du maestro M’bark Boussoufa (capitaine en absence de Benatia)  à la dernière minute de la rencontre qui les opposé à l’Afrique du Sud.

Les coéquipiers de Ziyech ont dominé les Bafana Bafana et ont été plus dangereux sans pour autant passer à la vitesse supérieure, notamment avec plusieurs tentatives d’En-Nesyri servi à mainte reprises par Amrabat et Hakimi. Ce dernier allait ouvrir la marque dans le premier quart d’heure de la seconde période mais la barre transversale sauva le gardien sud-africain.

La confiance du Onze National s’est fait sentir sur une séquence de talonades à la brésilienne à la 54ème minute du jeu, ainsi que la bonne organisation de toutes les lignes que ce soit un milieu mené par Boussoufa ou une défense mené par Da Costa ou encore un commando offensif inspiré par Boussoufa, Amrabat et Ziyech assisté nos excellents latéraux Dirar et Hakimi.

Avec cette victoire le Maroc termine leader devant la Côte d’Ivoire (6pts) et l’Afrique du Sud (3pts) qui risque l’élimination.

 

Voici d’ailleurs le résumé du match en vidéo :

About Mustapha Bouchghel

Chroniqueur sportif spécialisé en football surtout le football marocain avec une couverture de l'actualité du ballon rond au royaume ainsi que les performances et les nouvelles concernant les footballeurs marocains dans les quatre coins du globe.

Check Also

Maroc-Gabon: Conférence de  presse d’après match

Ci-dessous en vidéo la conférence de  presse de Vahid Halilhodzič après la défaite face au …

4 comments

  1. belle prestation même si on peine encore à concrétiser et à assurer le score dans les 301eres min ce qui nous mettrait un peu à l’ abri car on a toujours du mal à valoriser le potentiel de cette équipe qui n’ en manque pas.
    Ziyech n’ est pas dans le coup depuis le début de la compétition, sa nonchalance est parfois empreint d’ arrogance envers ses coéquipiers qui en veulent pour la patrie … sa tête est encore dans le mercato, on peut gagner sans lui il devient un boulet à la longue…
    arrêtons de faire de passes latérales ou en retrait quand il y a pas danger en défense comme si on gagnait 5-0 ca dénote un manque de confiance et de volonté de mettre le feu dans le camp adverse.
    les coup francs doivent être rentrants vers le but afin de créer le danger si personne touche le ballon et ziyech doit arrêter de les tirer il en cadre 1/20 et est trop perso idem bouffal…
    sinon vu la prestation de l ‘Ouganda contre l’ Égypte et autres nations encore en lice il faudra rehausser le niveau car on risque d’ encaisser de but des les premières minutes … bref bonne chance dima maghrib

    • Entièrement d’accord avec ton billet . Ziyech est devenu une grosse problématique dans cette équipe du Maroc , aussi bien pour Renard que pour les joueurs . Ils font tout pour ne pas le froisser , ca se sent et se voit .

  2. Perso, j’aurai carrément voulu qu’on les mette dans l’avion ces sudafricains, tant ce pays n’aime pas le Maroc, qui lui dispute un peu trop le leadership en Afrique . Sinon, leur aveu d’impuissance était clairement visible au travers de leur projet de jeu dans ce match. Car pour le coup, le leadership du groupe, ils savaient qu’il fallait se lever tôt pour venir le chercher. Balayées ? nos inquiétudes d’avant la CAN ? Je n’en suis pas si sure… Tant cette équipe est capable d’erreurs techniques de débutants, des relances dans l’axe ou des passes à ne surtout pas rater, qui si elles finissent dans les pieds d’un Salah, Mahrez ou Mané risquent de nous coûter autrement plus cher. Une autre évidence, c’est que dés que notre équipe n’est plus en mode concentrée et détérminée, ( la Côte d’Ivoire ) qu’elle se met à gérer, ( première mi-tps de l’Afrique du Sud ), elle redevient une équipe très moyenne
    Les bons points car il y en a pas mal, sont la maitrise colléctive, surtout en phase défensive, on voit à quel point notre bloc équipe est dur à contourner, ce qui limite grandement notre exposition aux attaques adverses . Autre aspect des plus positifs, c’est la qualité du banc, renard peut faire n’importe quel changement, l’équipe ne perd que très peu de sa valeur défensive et « offensive ». A la diff des matchs de prépas, même si nos problèmes de finition sont tjrs là, nous recommençons à nous créer bcp d’occasions, et c’est un point importantissime, car ns l’avons fait contre la Namibie qui a totalement refusé le jeu en mettant 2 bus dans ses 20 mètres, ns en avons eu encore plus face à la côte d’Ivoire qui est tous sauf facile à jouer et dés que ns avons céssé de gérer face à l’Afsud qui complétait ce groupe de la mort qui ns avons remporté haut la main. Maintenant imaginez qu’on en soit là avec un Hamedallah en feu, ou encore avec notre meilleur joueur dans de meilleures dispositions. Car il faut bien reconnaître que le Maroc pour l’instant a joué à 10, sans Ziyech aux abonnés absents . Pour l’instant Renard a eu raison sur toute la ligne, sa tranquilité malgré les défaites en amical, la convocation et la ttularisation de Boussoufa, entre autre. Et je pense que cela sera le cas aussi quand à la confiance qu’il affiche concernant le rendement futur de Hakim Ziyech .
    Ce sera donc le Bénin, adversaire largement à notre portée et un match pour lui et S. Boufal Inchallah .

  3. je pense que ma brève analyse du (baabxl 2. juillet 2019 at 2:02)
    vient exactement conforter et prédire malheureusement la défaite contre le Benin de ce jour …coaching de Renard archi nul, malgré ses nombreuses autres qualités il est hyper tetu et n’ aime pas les critiques concernant Ziyech qui a lui seul a fait sombrer l’ équipe nationale !!!
    Face au Benin Je geulais devant ma tv PAS ZIYECH PAS ZIYECH PAS ZIYECH quand je l’ ai vu s’ avancer pour tirer le penalty vaillament obtenu par Hakimi… relire mon billet du 2 juillet, ce joeur doit être definitivement bani de l ‘EN, trop arrogant fière et il nous a déjà mis la pression pour la qualification RUSSIE 2018 en ratant un penalty qui nous aurait qualifié d’ office, en échange de quoi on a du batailler ferme le dernier match à cause de lui !!!
    Je me passerai bien d’ un joueur qui se prends pour la star et rate tous ses coups francs durant 4 matchs le seul réussis(cadrer) est celui qu’ il a bien voulu laisser à Boussouffa contre le Benin, ras le bol de ces joueurs au sale caractère qui jouent dénigre l’ EN comme il dénigre Seville !!!
    Le Bayern avait bien deviné en se disant par politesse,pas interessé par son profil !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

consectetur at Aliquam id ante. ultricies nec ut