lundi , octobre 26 2020
arfr
Home / Clubs nationaux / Botola Pro / Botola et coronovirus: Comment la FRMF a géré la crise

Botola et coronovirus: Comment la FRMF a géré la crise


La Fédération Royale Marocaine de Fooball s’est réunie Mardi par visioconférence afin de statuer sur le sort des championnats nationaux.

Les clubs du championnat national de D1 et D2, les ligues régionales, les ligues nationales de football amateur, de football féminin et de football diversifié ont pris part à cette réunion qui a abouti sur la reprise de la Botola. Savez-vous que la FRMF est une des premières fédérations en Afrique et dans le monde à avoir suspendu les activités footballistiques sur son territoire ? C’était le 14 mars. Et le 4 mars, une circulaire a été envoyée à chaque club pour appliquer un huis clos stricte.

Toutes les équipes nationales ont vu leur match annulé et cette décision n’a pas été facile à prendre, mais elle était nécessaire. Une fois les stades fermés et le confinement imposé par le gouvernement marocain, la fédération a mis en place un plan spécial covid qui comportait trois points clé : la prévention, le soutien sportif et le soutien financier. La prévention est passée par une communication régulière sur les gestes barrières ainsi que des vidéos faites par les Lions de l’Atlas, Vahid Halilodzic et son staff et les techniciens nationaux. Le soutien sportif a demandé la participation de tous les cadres de la Direction Technique Nationale.

Les entraîneuses et entraîneurs de la DTN se sont mis à disposition des clubs, des joueuses et joueurs et des préparateurs physique pour les conseiller. Nabil Layachi, a publié régulièrement via les réseaux sociaux de la fédération des vidéos avec des conseils nutritions pour permettre à nos sportifs de garder une bonne forme physique et une bonne hygiène de vie. Pour les cadres techniques, un webinaire a été organisé par Osian Roberts, le DTN.

Des entraînements types ont même été proposés aux coachs. La FRFM a donc joué son rôle de support et de soutien pour les clubs. Sur le plan financier, la fédération a pensé à tout le monde. Pour commencer, elle a versé la troisième tranche de la subvention accordée aux clubs nationaux avant la date prévue ; et ce, afin de permettre à ces derniers de payer les salaires dus. Puis c’est au tour des arbitres d’être soutenus. Ils ont perçu chacun une prime de 6.000 dirhams pour le compte des mois de mars, avril et mai.

Et comme les efforts doivent être collectifs, les cadres de la DTN et de l’équipe nationale A, incluant Vahid Halilhodzic, ont accepté de réduire leur salaire de 20 à 50%. Pour finir, la FRMF a contribué à hauteur de dix millions de dirhams au Fonds Spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus, initié par le Roi Mohamed VI.

La réunion du 23 juin a établi le cadre de reprise des activités footballistiques, et ce, dans de bonnes conditions de sécurité et selon un protocole sanitaire strict. Dans un premier temps, les membres des clubs du championnat national seront soumis aux tests médicaux de dépistage du covid-19. Une fois les tests revenus négatifs, la reprise des entraînements se fera en deux étapes à partir du 25 juin pour la D1 et la D2 : par groupes de 5 joueurs sur un demi-terrain pendant 10 jours, puis en collectif pendant 20 jours. Les mesures de prévention devront être respectées tout au long de cette période et un cadre administratif de la FRMF sera affecté à chaque club afin d’assurer le suivi et l’évaluation des mesures prises. Et ces points sont importants, car sans tout cela, le retour aux terrains de football ne serait pas possible. Les matchs reprendront après un mois d’entraînement. Dans un premier temps, les matchs en retard se joueront du 24 juillet au 8 août sans public. Ensuite, il faudra jouer les journées restantes du championnat Pro (D1 et D2) du 12 août au 13 septembre. Chaque équipe pourra faire 5 changements au lieu de 3 autorisés précédemment. Cette recommandation du conseil de l’IFAB (International Football Association Board) permettra d’atténuer l’impact des matchs sur les joueurs après cette longue période d’inactivité. Après la première demi-heure de chaque période, trois minutes de pause seront accordées aux équipes afin de s’hydrater.

La programmation est quant à elle fixée en avance: deux matchs le vendredi, trois matchs le samedi et trois matchs le dimanche. Les rencontres se joueront à 18h, 20h ou 22h. Toujours dans l’optique de faciliter la reprise de la compétition aux sportifs. Avec ce Modus opérandi bien ficelé et organisé rigoureusement avec les autorités compétentes, la FRMF a tranché dans le vif sans attendre le drame. La pandémie étant en recul dans le pays, le protocole sanitaire adopté devrait permettre à la grande famille du football de reprendre le cours de sa vie sereinement, mais tout en restant vigilant. Une chose est sûre : Faouzi Lekjaa stoppera tout en cas de problème.

À noter que le coup d’envoi de la saison 2020-2021 sera donné le 16 octobre 2020. Bons matchs !

 

 

About اشراڴة عبدالإله

Check Also

Botola : la reprise des championnats en bonne voie

La Botola a repris le 27 juillet avec le rattrapage des matchs en retard avant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Curabitur ipsum mattis dolor. non id commodo Lorem porta.