mercredi , novembre 20 2019
arfr
Home / Lions de l'Atlas / Geiger, un arbitre inVARdonnable

Geiger, un arbitre inVARdonnable

L’assistance vidéo à l’arbitrage dans le football est un dispositif d’assistance vidéo mis en œuvre par des arbitres spécialisés assistant l’arbitre central. C’est la première fois que cette technique est utilisée en Coupe du Monde.

Depuis le début de la compétition, quatre penalties ont été accordés et un éventuel carton rouge a été revisionné, en 17 matchs. La VAR a par exemple offert aux Bleus un penalty et l’ouverture de score contre ‘l’Australie. La VAR a aussi permis à la Suède de glaner trois précieux points face à la Corée du Sud…Bref, la VAR a bien fait son boulot jusqu’au 20 juin, date du match Maroc-Portugal, où la VAR, et ceux qui sont censés l’utiliser, prenaient une pause café.

Pour le remake Maroc-Portugal, la FIFA a désigné le piètre arbitre américain, Mark Geiger, tristement connu pour ses penalties imaginaires, mais aussi pour avoir donné un petit carton jaune à Blaise Matuidi, auteur d’une faute grave sur le Nigérian Ogenyi Onazi, obligé de quitter le stade en chaise roulante, lors des 8e de finales du Mondial 2014 entre la France et le Nigéria.

Geiger a une nouvelle fois fait étalage de sa médiocrité lors du match crucial du Maroc au Stade de Moscou. Il a d’abord accordé un but non-valide aux Portugais, sachant qu’il y avait une faute flagrante de Pepe sur Khalid Boutaib. Puis il a fermé les yeux sur deux penalties en faveur du Maroc. Normal, il n’avait d’yeux que pour le numéro 7 portugais!

Mais le vrai problème n’est pas là. Des arbitres du genre on en voit depuis longtemps, alors que leur réelle place est partout sauf sur une pelouse de football. Le comble, c’est qu’en plus de la médiocrité, Geiger et doté d’un orgueil sans limite et d’une opiniâtreté inégale, que de belles qualités pour un sifflet en Coupe du Monde.

Au lieu d’utiliser la VAR pour vérifier s’il y a pénalty ou pas, si le but est valide ou pas, Geiger, décide plutôt de donner un avertissement verbal au sélectionneur du Maroc.

La FIFA a désigné CR7 homme du match, les supporters, eux, ont donné leur voix à Nordin Amrabat, mais en vérité the man of the match est Mark Geiger. Quant à la VAR, elle peut à nouveau être utilisée, il y a certainement des matchs importants à suivre où l’erreur n’est pas permise. D’ailleurs, la FIFA s’est dite « extrêmement satisfaite du niveau de l’arbitrage à ce jour et de la mise en œuvre réussie du système VAR… », cela va sans dire.

https://www.zupimages.net/up/18/25/u3ji.jpg

About Webvision

Check Also

Saïs : « il ne faut pas sous-estimer la Mauritanie »

Même si le Maroc est donné favori du derby maghrébin face à la Mauritanie, Romain …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

elit. Nullam quis neque. venenatis, commodo Curabitur