samedi , septembre 21 2019
arfr
Home / Lions de l'Atlas / Ces Marocains qui ont dit non au Maroc, et qui regarderont le Mondial à la télé

Ces Marocains qui ont dit non au Maroc, et qui regarderont le Mondial à la télé

A l’approche de la Coupe du Monde, on ne peut pas éviter d’avoir une petite pensée pour tous ces marocains qui ont choisi de défendre les couleurs de leurs pays d’accueil au dépens du Maroc, et qui regarderont la compétition planétaire devant leur télé. Un choix qu’ils devront assumer, ou pas!.

Nombreux sont les Marocains nés en Europe, parfois même de parents mixtes, qui ont opté pour l’hymne marocaine. Ce sont d’ailleurs ces mêmes marocains, qui forment l’ossature actuelle du Mountakhab et qui iront se battre en Russie cet été, alors qu’ils pouvaient jouer pour d’autres sélections. Même après avoir fait leurs débuts en France ou aux Pays-Bas, ils ont fini par rejoindre la tanière des Lions de l’Atlas.

Cela dit, il y a aussi ceux qui ont fait le choix contraire. Ceux qui estiment avoir le niveau nécessaire pour évoluer avec les nations les mieux classées au Monde et participer aux compétitions les plus prestigieuses. Il s’est avéré finalement que ces joueurs-là ont fait une grossière erreur, à moins qu’ils aient choisi de représenter leurs pays d’accueil par conviction personnelle, alors dans ce cas, même s’ils ne sont pas convoqués ils n’auront aucun regret.

Pour ce mondial, on ne verra ni Kevin Malcuit, ni Anouar El Ghazi, ni Zakaria El Bakkali, ni Adam Massina ni Munir El Haddadi. Pourtant, ces noms ont résonné dans nos têtes pendant des mois et des mois. Qualifiés par les médias de cracks, de génis ou d’étoiles montantes, ces joueurs, n’iront pas en Coupe du Monde.

[b]Kevin Malcuit[/b]: Après avoir fait ses preuves en Ligue 2, Kevin Malcuit, est actuellement l’un des joueurs clé au LOSC . Né d’un père français et d’une mère marocaine, le latéral droit offensif n’a pas fait le même choix que son frère Samir. Il a en effet choisi de tourner le dos à la sélection marocaine après avoir été contacté par Hervé Renard. Malcuit, n’ambitionnait certainement pas d’être convoqué par Deschamps pour le Mondial, mais il rêve de jouer en équipe de France. Un rêve qui tarde à se réaliser pour le joueur de 26 ans.

[b]Anouar El Ghazi[/b]: L’ancien attaquant de l’Ajax Amsterdam était sur toutes les lèvres. Considéré comme un joueur d’exception, El Ghazi a été approché par le Maroc à l’époque de Badou Zaki. Après quelques rencontres avec l’ancien sélectionneur, El Ghazi a décidé de dire non au Maroc. Selon ses dires, il a décidé de suivre le conseil de son idole, Cristiano Ronaldo, en optant pour les Oranje. Le joueur âgé aujourd’hui de 23 ans, a participé à deux rencontres avec les Pays-Bas en 2015. Sans parler du fait que les Néerlandais n’ont même pas été qualifiés au Mondial, contrairement au Maroc, qui affrontera le Portugal de Ronaldo.
[b] Zakaria El Bakkali[/b]: Malgré son jeune age, El Bakkali faisait partie de ces joueurs que tous les Marocains connaissaient et s’impatientaient de voir en Rouge et Vert. l’ancien joueur du PSV était considéré parmi les meilleurs espoirs d’Europe. Il a géalement a dit non au Maroc pour évoluer avec la Belgique. Aujourd’hui, Il doit faire face à une dure réalité, puisqu’il n’a pas été convoqué depuis sa première participation avec les Diables Rouges en 2013 .

[b]Adam Masina: [/b]Solide défenseur de Bologne, Adam Masina, a lui aussi été approché par Hervé Renard, mais le natif de Khouribga n’a pas accepté les avances du technicien français. Adopté par une famille italienne, le joueur de 24 ans attend l’appel de la Squadra Azzura. Il a d’ailleurs déjà fait ses débuts avec les catégories de jeunes.

[b]Karim Bellarabi[/b]: Le virevoltant pensionnaire du Bayer Leverkusen était à deux doigts de choisir le Maroc. Il aurait même donné son accord de principe à Badou Zaki qui lui avait rendu visite à plusieurs reprises. L’attaquant de 28 ans a finalement choisi les couleurs de l’Allemagne avec laquelle il a participé aux éliminatoires de l’Euro 2016 en 2014. Il a ensuite été écarté par le sélectionneur de la Mannschaft, Joachim Loew.

[b]Munir El Haddadi[/b]: Le cas El Haddadi a fait couler beaucoup d’encre durant des mois. Après avoir choisi l’Espagne au lieu du Maroc, alors qu’il évoluait au FC Barcelone, Munir a eu droit à 13 minutes avec la Roja, puis plus rien. face à cette situation, il a tenté de sauver les meubles en montrant son intérêt pour la sélection du Maroc. La FRMF a fait le nécessaire avec la FIFA et le TAS pour que l’actuel pensionnaire d’Alaves puisse changer de nationalité sportive, mais en vain. Lui aussi, il regardera le Mondial à la télé, pendant que ses deux pays s’affronteront pour une place en quart de finale. Quelle ironie du sort!

About Webvision

Check Also

Deux Sparring-partners africains pour les Lions de l’Atlas

Les adversaires des Lions de l’Atlas lors des prochaines dates FIFA sont désormais connus. Il …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

felis felis odio Sed non mi,